K'eskon attend pour les aider ?


K'eskon attend se lance dans l'international. Dans le numéro 2, à lire une rencontre avec Ruth Izquierdo, ambassadrice du peuple racine des Arhuacos. La jeune femme, femme du mamo Calixto Suarez Villafane, vient de faire une tournée dans la région pour faire connaître son peuple, rencontrer l'associationTierra Viva qui oeuvre pour le rachat des terres ancestrales d'un peuple dépossédé par l'histoire et les soubresauts d'un pays tourmenté. Elle est passée par les locaux du magazine, a délivré un message de paix et de tolérance tel que les rédacteurs n'ont pu faire autrement que de décider d'aider un peu à son tour. Vente de cartes pour soutenir le rachat de terres, articles pour relayer le message, Keskon attend s'engage...

Commentaires

Agnès Dibot a dit…
K'eskon gagne ? Rien, si ce n'est le plaisir d'apporter sa contribution -si maigre soit-elle- à une cause que l'on juge juste : c'est ça, s'engager.
Bel exemple, y a pas à dire...
hip hop vive le yop a dit…
K'eskon attend pour être des grod babos ?
Mathilde a dit…
j'ai beaucoup aimé cette rencontre!!!
C'etait très interessant...
Aya a dit…
j ai apris plein de choses;c'était formidable.