Album de famille...

Pas facile, je vous le dis, de discipliner les troupes pour une pose ! Quand je vois comme, à Descartes, les élèves se plient gracieusement à l'injonction de se coucher à terre, de façon à former un cercle pour la photo en plongée, je reste coite : mes élèves à moi, il aura fallu pas moins de six clichés pour en obtenir un à peu près correct, et encore : Marvin n'a pas attendu le sixième, il a quitté le champ, sur le cinquième cliché, c'est Sylvain qui cache Emilie, sur le quatrième, c'est Robbie qui a bougé... pas une photo n'est LA BONNE !!!
Alors, sont-ce les élèves qui ne jouent pas le jeu ou bien la photographe qui n'est pas au point ? Morgane, elle, connaît déjà la réponse... Elle ne dit rien, Morgane, elle n'a même pas le droit de figurer sur la photo, mais elle observe... Et quelque chose me dit qu'un article né de ces observations pourrait peut-être figurer un de ces jours sur ce blog...
Bon, tout n'est pas perdu : on note dans la troupe de ces enfants terribles quelques pieds de nez à l'objectif : le pied de Léa-Cendrillon, la mise en scène de Marguerite et Djénéba, les cagoulées de la couv', l'air "je suis un ado rebelle" de Félix, la pose "c'est moi, regardez-moi, je suis là" de Sylvain... Tous ces petits détails sentent la mise en scène, il y a de l'espoir...
Enfin, on n'a toujours pas notre photo de couverture, c'est ballot... Et voilà, de l'art d'être en retard : "Rien ne sert de courir, il faut partir à point", je veux bien, mais il va falloir, tout de même, passer à la vitesse supérieure, les Lulus !!! "K'eskon attend" est prêt, sur la ligne d'arrivée, en attente... Alors, un p'tit coup de turbo du côté de Z.E.P. ne ferait pas de mal...



Commentaires

Pasco(G.Sand) a dit…
AH ,pas facile de faire loger toute la classe sur un seul banc.ET en plus ce que vous n'avez pas dit c'est qu'il ne faisait pas chaud, ce jour là.
Agnès Dibot a dit…
Bah, justement, fallait vous serrer : ça réchauffe, la chaleur humaine... Et ma photo aurait été réussie...
Emilie a dit…
Moi je trouve qu'elles sont bien les photos que vous avez prise, au moins on est naturels ^^
La Bavarde a dit…
On est peut-être naturels, mais on fais presque tous des têtes bizarres dessus ...
Enfin, en tout cas, j'aime pas ma tête ^^
Agnès Dibot a dit…
Léa-Cendrillon, cache ce pied que je ne saurais voir... Tu as compris le concept du symbole, toi, et refuses que le banc supplante celui du pied (plante, pied, pas mal, non, monsieur Arfeuillère ?.)