On invente le reportage mimé




Les classes journalisme ont les moyens ! Bien équipées en matériel de projection, surdotées en matériel informatique, elles se paient le luxe de négliger tous ces appareils de la médiatisation moderne pour préférer la plus ancienne tradition orale, voire, en revenir au récit mimé des origines.
A Gorge Sand, aujourd'hui, on a ainsi inventé le reportage mimé qui, nous n'en doutons pas, aura un jour sa place dans le grand concert des médias. Demain, il faut absolument en faire part à John Paul Lepers qui vient parrainer nos deux classes châtelleraudaises :il verra là un débouché pour mieux vendre son travail peut-être...
Inventeur de la méthode ? Mme D. qui, pour représenter l'interview par le même John Paul d'un jeune lion du PS n'a pas hésité à tenir les deux rôles devant des élèves médusés...
Prochaine étape, l'éditorial en "tam-tam"...

Commentaires

Agnès Dibot a dit…
Gnagnagna, bravo l'anonymat... Madâme D. a dû mimer le rôle du journaliste-sparadrap aux élèves car le matériel informatique de Môssieur C. (Pseudonyme Le Terrible)n'a pas daigné fonctionner. Du coup, bug sur le plan séquence "John Paul Lepers et Arnaud Mondebourg"... Ciel, nos élèves ne seraient pas préparés demain à rencontrer ce fameux journaliste aux méthodes sparadrap ? Qu'à cela ne tienne : mimons !

Je crois que certains élèves, sans être médusés, ont eu du mal à reconnaître John Paul dans l'imitation du sparadrap. Comme quoi, ça ne s'improvise pas !
Dodio a dit…
Dommage au cinéma Mme d n'a pas voulu mimer les rôles sa aurat été marrant !!!Surtout un proffessur!!
b-boy a dit…
pa tres reussi Madâme !!!