La honte sans voile...

Pour vous mettre l'eau à la bouche, un témoignage extrait de la grande enquête de "K'eskon attend" sur la honte que l'on doit à ses parents...

S… « A chaque fois que je pars en voyage scolaire et que le bus est sur le point de démarrer, mes parents me prennent chacun leur tour dans leurs bras et, avec un regard de chien battu, me rappellent les « consignes d’usage ». Tout ça au beau milieu des autres qui, eux, ont des parents normaux qui leur font à peine un au-revoir de la main, tout en se réjouissant d’être débarrassés d’eux pendant une semaine. Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? »

Si comme S... vous connaissez des situations aussi dramatiques que celles-ci, n'hésitez pas, laissez vos coms...



Commentaires

Agnès Dibot a dit…
Mes souvenirs de départ en voyage scolaire remontent trop loin dans le temps (pas autant que ceux de monsieur Arfeuillère toutefois...)pour être fiables, je n'en narrerai donc rien.
Mais j'ai accompagné ces deux dernières années des élèves à Marackech (Maroc) puis à Cracovie (Pologne), par avion à chaque fois, (eh oui, on ne se refuse rien..) et je peux vous dire que les adieux des parents des élèves sont déchirants !
Je les prends lâchement en photo au moment où le bus s'élance dans le petit matin, où ils ouvrent la bouche et semblent proférer un dernier "au revoir, t'appelles dès que tu arrives à terre !" que font mine d'ignorer ces ingrats, leurs enfants, ensevelis sous une tone de rouge-honte, réfugiés sous les sièges du dit bus, affairés à extirper du sac le MP3 salvateur... Les parents disparaissent au détour du gymnase...
Ca, ce sont des adieux déchirants...

Pourvu qu'aucun prof ne s'aventure à essayer d'emmener mon fiston en voyage scolaire, et surtout pas en avion : je serais, à coup sûr, une maman-sparadrap.

Comment ? On ne peut pas laisser de com-fleuve sur un blog ? Ah, pardon.
Jacques a dit…
C'est promis, au mois de décembre, droit de réponse : la grande enquête sera réalisée auprès des ados. Qu'est-ce qui vous met la honte quand vous sortez avec vos ados ?