En scène



On s'est beaucoup salué, il faut maintenant se présenter sur ce "sublime blog " que M. Arfeuillère nous reproche de ne pas assez fréquenter. A présent, en effet, il serait temps de travailler. A George Sand, c'est parti, à Descartes, on ne chome pas non plus. Chacun est désoramis à son poste, chacun sait ce qu'il doit faire... Chaque mardi, de 15 h à 17 h, c'est le "debriefing" car on ne peut pas nopn plus se lancer tout seul à l'aventure. Donc, voilà, à tous mes chers petits camarades et à mes collègues de George Sand, je souhaite bon courage pour une année riche en écriture, j'en suis sûre.

Commentaires

manon a dit…
enfin quelqu'un qui s'y met! c'est bien carène, parce que quand je vois les articles que les élèves de georges sand écrivent, il y a de quoi être jaloux!^^
non, je plaisante, mais il était temps que notre classe s'y mette.