Cartable sur lit de feuilles mortes


Ca sonne comme une recette de cuisine, cela n'en est pas une. Drôle de constat : en effet, cette année, la rentrée se fera sous le signe des feuilles mortes ! Au placard, nos recettes de gâteaux au chocolat plus ou moins indémoulables, les confitures de prunes et autres tartes aux pommes. Au travail ! Demain est LE grand jour pour les profs : répétition générale, on rentre en scène mardi. Au grimage !

Le cartable ? Au soleil, pour sa séance annuelle de dépoussiérage.

Vivement que les élèves se mettent au blog, tout de même, et commentent à leur façon l'agitation médiatique de la sacro-sainte Rentrée ! Il y aura beaucoup à dire, les feuilles mortes pourront glisser à terre dans l'indifférence quasi générale. Au fait, y a-t-il un arbre, cette année, à Descartes ?
P.S. J'assume le côté kitch de la photo...

Commentaires

Quelle régularité pour ce blog ! Je me rends compte que je travaille avec des collègues sérieux, et ça me met la pression pour la rentrée. Ce qui me rassure un peu c'est que j'ai un nouveau sac !
Agnès Dibot a dit…
Ouaip, il est pas neuf, mon cartable, et alors ? Figurez-vous que ce vieux cartable a une histoire, non moins vieille, donc...
C'est comme qui dirait un héritage, mérité ou non. Ce cartable en a vu passer,des générations d'élèves. Il n'a plus le cuir brillant, malgré mes tentatives de cirage et de luisage, il s'affaisse volontiers, un peu flasque sur la tranche : il faut le rembourrer à l'aide de classeurs volumineux, voire de manuels de conjugaison : ça le fait bien, le manuel de conjugaison.
Mais mon cher vieux cartable s'était fait beau pour la photo ! Et il sera fier comme un jeune cartable tout neuf, demain, de sortir à mon bras pour cette nouvelle pré-rentrée.
On s'attache, c'est ainsi, à son compagnon de cours... C'est plus fidèle qu'un élève, un cartable, moins volage...
Robert emilie (george sand) a dit…
Moi j'aime bien la photo.
Agnès Dibot a dit…
A Lolo : le "luisage" est un néologisme, et alors ? "Lustrage" eût été plus convenable, avez-vous jugé (sans pouvoir poster votre com puisque les TICE se montrent rétives à votre contact, yek, yek, encore un effort !)
Sur un blog, Lolo, il est possible de néologiser, c'est bien plus amusant... Toc ! Et puis, "lustrage" ne plaisait pas à ma phrase : "cirage et lustrage" faisaient très prof de français, alors que "cirage et luisage "appelaient les com ! Re-toc !