Sur les traces de Varda...

Rose glanée, rose beauté




13 h 30 : le coeur de la ZUP cesse de battre au ryhme des poitevins qui viennent chaque semaine consommer leur dimanche. Sur l'asphalte, les cageots éventrés vomissent les laissés pour compte d'entre les légumes, les fruits, les fleurs et autres périssables... Bientôt, balais et bennes rendront à l'automobiliste sa place de parking. Le week-end pourra se terminer dans la torpeur des ventres repus et la moiteur des après-midi télé en famile...
Pour l'heure, cependant, quelques silhouettes furtives avancent, chargées de sacs en plastique ou tirant un petit caddie en toile. Laissées pour compte d'une société dont le coeur ne bat qu'au moment des marchés, quand la monnaie passe de mains en mains ? Ou révoltés qui ne peuvent laisser tout ce gaspillage de nourriture sans tenter un peu de récupération citoyenne ?
Nous, nous partirons avec une fleur méprisée qui aura donné à notre dimanche un peu de sa couleur... Et nous garderons dans le secret de nos mémoires ces images, ces témoignages qui nous permettront de répondre à "graines de reporters" sur les enjeux de l'alimentation...

Commentaires

cecile a dit…
elle est trop belle la rose ! =D
Tomy a dit…
Oui lol, sympa la fleur. Nan mais j'pense qu'il est bien, le thème du glanage...

Maintenant, 'faut s'mettre au boulot !
camile t a dit…
c'était tellement dure avec fabrice !!!
cécile a dit…
j'avoue y disait presque rien !!
cécile a dit…
j'avoue y disait presque rien !!
cécile a dit…
j'avoue y disai presque rien !!