Un peu de chat-leur pour les chats libres







Trois militants, deux rencontres, pour essayer de comprendre ce qui pousse à consacrer parfois près de 20 heures par semaine à soigner des chats errants. On a vu beaucoup de tendresse, de douceur, autant d'engagement. A lire jeudi dans la Nouvelle République.
(dans la Rubrique "De vous à nous"... même si en rubrique "fait divers", on aurait pu inscrire la glissade, puis la chute de M. Arfeuillère.)

Commentaires

LNOubliée a dit…
Pourra t-on lire entre les lignes et avoir de vraies infos sur la "glissade-chute" de M.Arfeuillère dans l'article de la Nouvelle de jeudi?
Bravo à tous, vous gardez le rythme et tenez bon la barre.
Amine (exe 3°2) a dit…
entan q'ancien journaliste de keskon aten je remarque qe l'humour a encore fé surface saché juste qe ns vous encorageon tous pour cet nouvelleannée et noublié pa de fer transmetre ce don a vous déscendan ...
tom'tom'tom'tomy a dit…
Ohhhh, qu'ils sont chou =)
Tu sais ce qu'ils te disent nos descendants ? a dit…
Amine, retourne dans ton trou, pas de fautes d'orthographe ici !