Activité journalisme











N'étiez-vous pas dans votre rôle de jeunes journalistes george sandiens, ce matin, quand vous avez retrouvé Ida Grinspan au C.D.I. pour une séquence interview plus intime que la conférence d'hier ? Ida s'est prêtée de bonne grâce au jeu de l'interview : elle lira vos articles sur ce blog, dont elle a noté l'adresse avant de repartir...
Demain, elle s'envole pour la Pologne, Cracovie, Auschwitz... Eh oui après deux jours à Thouars la semaine dernière, deux jours à Châtellerault cette semaine, c'est une journée de témoignage à Auschwitz qui l'attend demain.
Quelle énergie ! Où cette dame de 78 ans (chut, elle nous a donné son âge...) puise-t-elle tant de volonté, tant de vie, tant de générosité ? Dans la certitude que, puisqu'elle est revenue de déportation, il est de son "devoir" de témoigner, de raconter aux jeunes générations. Une ancienne promesse faite à toutes les déportées qu'Ida a vues partir vers l'infirmerie, à Birkenau, à Auschwitz, cette infirmerie d'où on ne revenait pas... "Il faudra leur dire"... Plus qu'un devoir, une nécessité.
Nous attendons avec impatience vos articles.

Commentaires

emilie a dit…
C'était vraiment très interressant, en tout cas moi j'ai beaucoup car c'est une miraculé et tout le mal qu'elle a vécu. Je trouve que c'était très bien de la faire venir au collège, en tout cas je pense que je garderais ce souvenir très longtemps et je l'espère pour toujours.